L'ÉQUIPE

#mk-page-title-box-5d2e134ccb96c { height: 500px; background-color: ; text-align: center; } #mk-page-title-box-5d2e134ccb96c .mk-page-title-box-title { font-size: 50px; line-height: 50px; font-weight: normal; color: #0a0a0a; padding-bottom: 10px; margin-bottom: 10px; letter-spacing: 10px; } #mk-page-title-box-5d2e134ccb96c .mk-page-title-box-title--underline:after { background: #0a0a0a;} #mk-page-title-box-5d2e134ccb96c .mk-page-title-box-subtitle { font-size: 10px; line-size: 10px; font-weight: inherit; color: ;} #mk-page-title-box-5d2e134ccb96c .mk-effect-bg-layer { background-image: url("http://anniebouchard.ca/wp-content/uploads/2014/09/equipe_banniere_top2.jpg"); background-position:center top; }
OBJECTIFS

Une grosse saison attend Annie et sa nouvelle pilote pour 2017

Annie Bouchard, de Baie-Saint-Paul, et sa nouvelle pilote pour 2017, Évelyne Gagnon, ne visent rien de moins que d’intégrer l’Équipe Canadienne afin de participer à des courses internationales en vélo tandem.

HANDICAP VISUEL

Annie Bouchard est atteinte d’une maladie dégénérative, la rétinite pigmentaire atypique, qui la rend presqu’aveugle. C’est un handicap visuel qui lui laisse actuellement moins de 2% d’acuité visuelle. Bachelière en administration, directrice-adjointe et mordue de sport, elle conjugue ces 3 activités afin de mieux s’accomplir.

.full-width-5d2e134cd908e { min-height:500px; padding:0px 0 0px; margin-bottom:0px; background-color:#f7f7f7; } #background-layer--5d2e134cd908e { background-position:left top; background-repeat:repeat; ; } .full-width-5d2e134cd908e .mk-fancy-title.pattern-style span, .full-width-5d2e134cd908e .mk-blog-view-all { background-color: #f7f7f7 !important; }

TRAVAIL D’ÉQUIPE

Pour la pilote de l’équipe, Évelyne Gagnon, le défi est important. Elles sont assises l’une derrière l’autre. Elles pédalent au même rythme, mais Évelyne doit conduire, freiner et diriger le vélo, puisqu’Annie voit très peu. Elle doit également lui expliquer aussi la route, en lui disant par exemple qu’une côte s’en vient, de telle longueur et de telle inclinaison. Cela permet à Annie de gérer son effort, afin de combiner l’énergie et les poussées.

La vitesse moyenne à atteindre au contre-la-montre, pour se qualifier au sein de l’Équipe Canadienne A, est supérieure à 43.45 km/h.

En 2017, Annie et Évelyne doivent dépasser une vitesse moyenne de 42.15 km/h afin d’atteindre les standards B de l’équipe canadienne.

.full-width-5d2e134cdbdc1 { min-height:500px; padding:0px 0 0px; margin-bottom:0px; background-color:#f7f7f7; } #background-layer--5d2e134cdbdc1 { background-position:left top; background-repeat:repeat; ; } .full-width-5d2e134cdbdc1 .mk-fancy-title.pattern-style span, .full-width-5d2e134cdbdc1 .mk-blog-view-all { background-color: #f7f7f7 !important; }

L’ENTRAÎNEMENT

Le tandem d’Annie fait partie depuis 2015 du programme NEXTGEN (équipe de développement) de l’Équipe Canadienne de paracyclisme. Annie est suivie depuis 2014, par un préparateur physique de haut niveau. Elle est ainsi mieux encadrée et dotée de matériels d’entrainement à la fine pointe de la technologie. Avec sa détermination et sa discipline, elle a tout pour aller plus loin.

.full-width-5d2e134cdd5ca { min-height:500px; padding:0px 0 0px; margin-bottom:0px; background-color:#f7f7f7; } #background-layer--5d2e134cdd5ca { background-position:left top; background-repeat:repeat; ; } .full-width-5d2e134cdd5ca .mk-fancy-title.pattern-style span, .full-width-5d2e134cdd5ca .mk-blog-view-all { background-color: #f7f7f7 !important; }

Le Tandem

  • Annie Bouchard
    Annie BouchardCoéquipière - Athlète

    Le sport a toujours été une façon de s’accomplir. Il lui apporte un bien-être et une saine compétitivité. Jeune, elle a évoluée dans plusieurs discipline et ce avant-même que sa maladie ne soit diagnostiquée. Elle a entre-autre fait du patinage artistique, été professeur de «workout», jouée au golf, au badminton. Mais le vélo, avant de pratiquer le tandem, avait toujours occupé une place de choix.

  • Évelyne Gagnon
    Évelyne GagnonCoéquipière - Pilote

    Après presque 10 ans de compétition en cyclisme sur route, Évelyne avait besoin de prendre une pause. Finalement, celle-ci ne fût que de courte durée, puisque l’opportunité de devenir pilote de tandem s’est présentée! Elle a eu la piqûre tout de suite pour ce sport. Évelyne adore le fait de pouvoir aider une athlète non-voyante à se dépasser et du même coup, transmettre toutes ses connaissances acquises comme cycliste depuis toutes ces années. Étant pharmacienne d’hôpital à temps plein, le calendrier de courses moins chargé en paracyclisme lui permet de concilier adéquatement les deux.